Ze Drive, un drive zéro déchet en Gironde

Plus d’excuses pour ne pas s’y mettre !

Le Zéro Déchet, ça te tente mais tu ne sais pas comment t’y mettre ?

Tu te dis que ça va être compliqué, qu’il faut du temps et que ça coûte cher d’investir dans tous ces bocaux, sacs à vrac et autres accessoires venus tout droit du temps de nos grands-mères ?

D’ailleurs, franchement, est-ce que le zéro déchet n’est pas une régression, un retour en arrière pour nostalgiques du « bon vieux temps » (tu sais, celui qu’on n’a pas connu et d’ailleurs c’est tant mieux, mais qui prend tout à coup un petit air de revenez-y) ?

Si tu es tout.e perdu.e face à ce changement radical de consommation, que comme tout Homo sapiens du XXIème siècle, tu es pressé.e, débordé.e et que tu aimes bien la modernité et la technologie plutôt que les longues séances de shopping au marché du coin, un filet à légumes sous le bras, alors, le projet que je te présente cette semaine est fait pour toi !

Oui, sous cette intro infâme qui sent bon les vieilles réclames, se cache pourtant une vraie pépite !

Il n’y a pas longtemps, j’ai rencontré Célia Baracchini et Laura Boudier, qui vont bientôt lancer en région bordelaise un drive zéro déchet, qui s’appellera Ze Drive.

Un projet ambitieux qui permettra aux adeptes du Zéro Déchet, ou à ceux qui veulent s’y mettre mais qui n’ont pas forcément le temps, ou tout simplement pas de commerce de vrac près de chez eux, de se simplifier la vie tout en respectant la planète.


Il était une fois…

Le projet de Ze Drive est né en janvier dernier, comme une bonne résolution, sauf que celle-ci sera tenue !

Prévu pour ouvrir en janvier, il est porté par Célia et Laura, qui se sont connues pendant leurs grossesses respectives il y a quelques années.

Le hasard a voulu que malgré des parcours très différents, Célia et Laura se rejoignent avec cette idée géniale, inspirée par le concept du Drive Tout Nu, le premier drive zéro déchet qui a ouvert à Toulouse.

Célia Baracchini

Célia est en pleine reconversion. Dans l’Education Nationale depuis des années, elle a senti peu à peu que le métier évoluait dans une direction qui ne lui convenait pas. Elle a quitté son poste de professeur des écoles à la fin de l’année scolaire, après deux ans à chercher un projet qui lui corresponde mieux. Depuis la naissance de sa fille, zéro déchet et alimentation locale et bio ont fait leur place dans sa vie. Elle a fait une formation de responsable qualité, pour appréhender un peu mieux le monde de l’agro-alimentaire, et quand elle a entendu parler du Drive Tout Nu qui a ouvert à Toulouse, elle a eu le déclic !

Laura Boudier

Laura quant à elle est ingénieure agroalimentaire, formée à Toulouse. Après un passage dans le milieu du vin, qui ne lui a pas du tout plu mais qui explique son installation sur Bordeaux, elle a été bénévole au supermarché coopératif bordelais Supercoop, ce qui lui a fait découvrir le zéro déchet et la consommation responsable. Ensuite, elle a trouvé un poste qui conjuguait ses compétences dans l’agroalimentaire avec ses valeurs : coordinatrice du Drive Fermier pendant 3 ans. Mais malgré l’aspect local et souvent bio du Drive, qui met en avant les producteurs, elle était frustrée par le suremballage des produits, en opposition avec sa démarche personnelle dans le Zéro Déchet.

Un beau jour de janvier, alors que Laura se dit qu’elle va envoyer un message à Pierre, le co-fondateur du Drive Tout Nu avec qui elle a fait son école d’ingénieur agro à Toulouse, pour lui demander s’il compte franchiser son drive, Célia l’appelle… pour lui dire qu’elle a l’idée d’ouvrir un drive zéro déchet en Gironde, et qu’elle voudrait monter le projet avec elle !

La coïncidence est énorme, et le timing, parfait.

En appelant Pierre, du Drive Tout Nu, elles apprennent qu’il n’y a pas de possibilité d’ouvrir une franchise pour le moment, car le projet toulousain est encore jeune et cherche pour le moment à consolider ses acquis avant de songer à se développer dans d’autres régions.

Elles décident donc de monter un projet indépendant.

Après presque un an de développement, soutenues notamment par l’incubateur ETICoop, elles s’apprêtent à ouvrir leur site tout bientôt.


Ze Drive, késako ?

Ze Drive, c’est d’abord, un site web sur lequel on pourra faire ses courses et passer sa commande.

Ensuite, tu choisis le lieu, le jour et l’heure pour aller chercher tes courses.

Comme un drive, quoi. Pas plus compliqué !

La différence, c’est que tous les produits que tu pourras y trouver sont vendus en vrac.

Alors on fait comment ? On met nos mains en coupe pour recueillir la farine ? On amène nos propres contenants et on attend trois plombes que notre commande soit rassemblée dans nos bocaux ?

Ben non, la commande est préconditionnée dans des emballages réutilisables : bocaux, bouteilles, sacs en toile.

Et tu n’as pas de consigne à payer ! C’est même l’inverse : quand tu reviens la fois suivante, tu reçois 10 centimes en bon d’achat par contenant ramené.

Tu pourras ramener tout bocal qui fait au moins la taille d’un pot de confiture, bouteilles et autres boites à œufs, que ce soit ceux fournis à l’origine par Ze Drive, ou des contenants que tu as récupéré ailleurs, tant qu’ils n’ont pas d’étiquette !

Ensuite, les contenants sont lavés (Ze Drive sera équipé de lave-vaisselles professionnels) avant d’être remis dans le circuit : soit ils les redonnent à leurs fournisseurs, qui pourront y mettre directement leurs produits, soit ils les gardent pour conditionner les commandes clients.

Je trouve que ce concept est génial.

Ce qui est top aussi, c’est que tu pourras faire l’intégralité de tes courses chez eux. Leur objectif est d’avoir absolument tout type de produit : alimentation (produits frais, secs, liquides), hygiène et cosmétiques, produits d’entretien, accessoires zéro déchet, mais aussi croquettes pour animaux et litière pour chat !

Et tout ça, avec une offre qui met en avant autant que possible des produits bios et locaux, et qui garantit un grand choix de produits pour être accessible pour toutes les bourses.

Si avec ça, on trouve encore des excuses pour ne pas se mettre au zéro déchet !


L’ACTU DU PROJET

En attendant le lancement officiel du projet en janvier 2020, surement précédé d’une phase test sur pré-commandes fin décembre, tu peux aller voir et soutenir leur campagne de crowdfunding qui est en ligne depuis le 04 novembre.

https://bluebees.fr/fr/project/600

Célia et Laura sont aussi en pleine recherche de locaux qui serviront de point de retrait. Elles cherchent des espaces d’environ 20m2, qu’elles puissent équiper d’une armoire frigorifique, et situés en zone facile d’accès et de stationnement en péri-urbain, autour de Bordeaux. Leur objectif est aussi de ne pas empiéter sur le secteur des épiceries vrac existantes.

Donc si tu connais cette perle rare, n’hésite pas à me remonter l’info ou à les contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *