Ma salle de bains zéro déchet et minimaliste

PARTIE 3 : “L’huile, c’est pour cuire les oeufs ou pour ta peau ?”

 

 

Dans cette série d’articles, je mets fin au suspense insoutenable dans lequel je t’avais laissé à la fin de mon précédent article, et je te présente les alternatives zéro déchet (ZD) et autant que possible, bio et éthiques, que j’ai adoptées au quotidien.

Tu verras que certaines solutions se sont imposées naturellement, grâce aux astuces et recettes proposées dans mes deux livres cultes, Zéro Déchet de Béa Johnson et Famille Zéro Déchet — Ze guide, de Jérémie Pichon et la merveilleuse illutratrice Bénédicte Moret.

Pour d’autres solutions, la lutte pour trouver ce qui me convenait, et que je pouvais trouver ou fabriquer facilement a été beaucoup plus longue… Le zéro déchet, c’est un chemin, souvent bucolique et charmant, parfois semé d’embûches !

Enfin, pour être complètement transparente avec toi, tu verras qu’il y a encore quelques produits pour lesquels je n’ai pas adopté de démarche Zéro Déchet. J’utilise à la place des produits bio mais emballés.

Allez, c’est parti pour la visite guidée !


LE SOIN EN MODE ZÉRO DÉCHET

Dans cet article, je vais te parler de la façon dont je prends soin de mon corps… Cher lecteur, tu es un homme ? Ne fuis pas, toi aussi tu as le droit de te chouchouter ! Tu mets bien du déo toi aussi, non ?

Nourrir sa peau

Après de nombreux tests pour trouver ce qui convient le mieux à ma peau, j’ai opté depuis quelques temps pour de l’huile d’amande douce bio (vendue en flacon en verre), que je mélange à moitié avec de l’huile d’olive(celle de ma cuisine), et quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa, pour parfumer et assainir. Je m’en sers pour mon visage et mon corps, et j’en suis très contente.

De temps en temps, j’achète une feuille d’aloe vera pour compléter l’hydratation (j’en trouve au rayon fruits et légumes de mon magasin bio), que je coupe pour extraire la pulpe, et que j’utilise en masque ou en soin.

Et c’est tout !

Nourrir ses cheveux

Je les nourris moins souvent qu’avant, tout simplement parce que depuis que je ne fais plus de coloration, ils sont beaucoup moins secs.

Je leur fais un bain d’huile (j’imbibe mes cheveux d’huile, je les enroule dans une serviette pour la nuit et je les lave le lendemain matin) quand j’y pense, et je leur fais un soin au henné neutre (un henné non colorant) une fois par mois.

Je pense que si à l’avenir, je veux cacher mes cheveux blancs (je ne suis pas encore décidée à ce sujet), je ferai du henné.

Déodorant

J’ai testé la première année de faire mon déo moi-même, avec de l’huile de coco et du bicarbonate de soude.

L’effet déodorant était plutôt efficace, mais j’avais les aisselles hyper irritées, et la texture liquide en été, solide en hiver (à cause de l’huile de coco) n’était vraiment pas optimale.

J’achète maintenant le déo Aromaco de Lush, totalement zéro déchet, et même s’il n’est pas bio, sa compo est plutôt clean. J’en suis totalement satisfaite et mon chéri, qui l’utilise aussi, est d’accord ! En plus il dure super longtemps, donc je n’ai pas besoin d’aller chez Lush trop souvent (deux fois par an maximum)… ça tombe bien, parce que rentrer dans ce genre de boutiques, c’est l’horreur ! (je t’en parle un peu ici)

Démaquillant

J’utilise le même mélange d’huiles que pour nourrir ma peau, sur une lingette humidifiée. Voilà. Pas plus. Et pour info, ça marche même si tu as du mascara waterproof. Si, si.

Gommage

Le gommage, c’est le soin qui m’a le plus épatée quand je suis passée en mode ZD.

En gros, tu peux faire un gommage avec n’importe quoi.

Tu bois du café ? Garde le marc et frotte-le sur ta peau humide.

Tu vas à la plage ce weekend ? prends une poignée de sable et frotte-le sur ta peau humide.

Tu as du sucre en poudre, ou du sel, ou du bicarbonate de soude ? Frotte-le sur ta peau humide.

T’as compris le principe ? Tu prends un truc un peu granuleux… et tu le frottes sur ta peau (humide, au cas où je l’aurais pas déjà dit). Quand je pense à l’argent que j’ai dépensé (les gommages, ça coûte cher), tout ça pour répandre des micro-billes de plastique dans les océans !!!

Les huiles essentielles pour tout le reste

Si t’es pas enceinte, fonce sur les huiles essentielles (HE) !!! Je ne vais pas te faire un cours sur leur utilité, d’abord parce que je ne suis pas une experte, ensuite parce que ça serait trop long, et zut, y’a des bouquins pour ça.

Je vais juste te parler de ce que je fais avec celle que j’utilise le plus : l’huile essentielle de menthe.

  • T’as un bouton ? HE de menthe en application locale.
  • T’as la migraine ? HE de menthe en massage sur les tempes.
  • T’as la nausée ? HE de menthe sous la langue, anti-vomitif garanti.
  • Tu fais ton dentifrice ? HE de menthe pour parfumer et assainir
  • Tu fais ton propre produit ménager ? Idem
  • T’as les jambes lourdes ? Mélange quelque gouttes d’HE de menthe à de l’huile et masse tes jambes avec.

Depuis que j’ai découvert le ZD, je n’utilise plus aucun médicament pour les maladies bénignes type rhume, migraine, gastro. Donc autant dire (vu que je suis en bonne santé générale) que je n’utilise quasiment jamais plus de médicaments… C’est pas magique, c’est juste qu’en général, on est surmédicamentés, alors qu’il existe des alternatives pour les petits bobos de rien du tout.


POUR FINIR…

Dans le prochain et dernier article de la série Ma salle de bains zéro déchet et minimaliste, je te parlerai du matériel Zéro Déchet que j’utilise (pour remplacer les produits jetables tels que coton tiges et cotons à démaquiller par exemple), ainsi que des derniers produits pas ZD que j’utilise encore…

Tu as aimé cet article ? Merci de partager, commenter ! J’attends tes remarques et idées pour un futur article illustré !

Si tu veux voir un peu plus de mon travail, tu peux me retrouver ici :

http://liane-langenbach.com

• Page FB : https://www.facebook.com/liane.langenbach/

• Instagram : https://www.instagram.com/liane.langenbach/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *