J’ai testé… un atelier Zéro Déchet pour les pros

Comment travailler de manière écoresponsable ?

Depuis plus d’un an, le zéro déchet et l’attention à l’environnement ne se cantonnent plus seulement à ma vie privée, et ont débordé sur ma vie professionnelle. Je t’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, notamment dans les deux articles Écolo au boulot ?, où je te partageais mes pratiques écoresponsables concernant la vie de bureau et le matériel créatif.

Je pensais que j’étais pas mal avancée sur le chemin du Zéro Déchet au travail. Peut-être pas encore maître Jedi, mais pas loin. Tu parles ! Le mois dernier, j’ai participé à un atelier Zéro Déchet destiné aux professionnel.le.s. Et en deux deux, je suis redevenue jeune padawan du Zéro Déchet.

Récit d’une journée choc !

 


4 heures pour revoir toute ta manière de travailler

Un vendredi matin, je suis arrivée à 8h30 à l’Oasis Coworking de Cenon, dans la métropole bordelaise, pour participer à une matinée marathon autour du Zéro Déchet : quatre heures d’atelier animées par Léa, consultante en développement durable et problématiques environnementales chez My Little Change.

L’atelier s’adresse aux professionnel.le.s, pas aux grandes entreprises, mais plutôt aux indépendant.e.s et aux petites structures, qui sont souvent oublié.e.s dans la sensibilisation au zéro déchet et à la protection de l’environnement. L’atelier a pour objectif d’opérer un changement de process de travail chez ces professionnel.e.s, ou de les aider lors de la création de l’entreprise à mettre en place dès le départ des bonnes pratiques, ce qui permet d’alléger le budget tout en étant plus facile à mettre en place.

Ce vendredi-là, il s’agit de la première édition de cet atelier. Nous sommes cinq participantes (oui, que des nanas, pour changer…), toutes déjà engagées dans un projet écologique ou une démarche écoresponsable. Il y a parmi nous une home organizer qui aide les particuliers à désencombrer leur maison, une responsable d’une association environnementale, et une entrepreneuse qui a ouvert une boutique zéro déchet en ligne. Nous sommes donc déjà toutes plus ou moins en terrain connu, et pourtant…

 


Des chiffres qui font peur

Après un petit thé pour prendre le temps de nous présenter, Léa commence la première partie de l’atelier. Pendant deux heures, elle nous présente la situation actuelle, et les problématiques environnementales liées au monde professionnel, avec des chiffres insensés sur le gaspillage des ressources, du papier, de l’énergie, et même de la nourriture en restaurant d’entreprise ou à la pause café.

Je suis sur le cul, et visiblement, je ne suis pas la seule.

 

Tu savais par exemple qu’en France, chaque salarié produit 120 à 140kg de déchets par an, dont 3/4 de papiers ? Ces 120kg générés dans la sphère professionnelle viennent s’ajouter aux 600kg annuels d’ordures ménagères.

A chaque repas servi en restauration collective, c’est 200g de nourriture par repas servi qui finissent à la poubelle.

Autre sujet surprenant : la vie numérique. J’y apprends que tout numériser n’est pas forcément la solution idéale. Par exemple, il vaut mieux imprimer un mail qu’on va lire plus de trois fois, tout comme un document qu’on prend plus de cinq minutes à lire : c’est bien plus économe en énergie et en ressources. Ca m’interroge carrément, moi qui lis presque tout le temps sous format ebook, et qui n’imprime plus rien pour économiser du papier.

Toutes ces infos nous font prendre conscience de l’impact de la vie professionnelle sur l’environnement, et de l’importance de ne pas limiter le zéro déchet à la maison.

 


Les pistes à adopter

Après tout ça, il nous faut une bonne pause pour nous remettre. Léa a prévu le coup : elle nous sert un super petit déjeuner vegan, et zéro déchet bien sûr.

La bonne surprise du matin, c’est que le Maire de Cenon nous rejoint pour l’occasion. Il est visiblement ravi de l’initiative de Léa, et nous partage les actions et les projets écoresponsables qui se développent dans sa ville.

Nous reprenons le travail pour la deuxième partie de l’atelier, plus positive, puisque Léa reprend chaque problématique en nous proposant des pistes de réflexion et des solutions possibles pour chacune.

Elle nous rappelle les fondamentaux du Zéro Déchet (Refuser – Réduire –  Réutiliser / Réparer – Recycler) en y ajoutant le R de Revendiquer, et en nous montrant comment les appliquer au boulot : réduire le gaspillage alimentaire, recycler le papier, favoriser une mobilité « douce »…

Elle nous parle aussi de sobriété numérique, un domaine sur lequel je vais vraiment avoir à travailler dans les prochains temps, mais aussi de communication écoresponsable. Il faut prendre le temps de s’interroger sur chacun des petits gestes professionnels auxquels on ne fait même plus attention : est-ce utile de faire des flyers ? De distribuer des cartes de visite à tout va ? (Je t’en parle justement dans l’article Carte de visite et zéro déchet : le duo impossible ?)

Revendiquer, c’est aussi afficher clairement ses bonnes pratiques, notamment en organisant ses événements professionnels (afterworks, colloques, réunions diverses…) en mode Zéro Déchet et en communiquant clairement dessus.

Pour finir, elle nous présente des outils de travail plus vertueux. J’ai ainsi découvert le Woody 3 en 1, un crayon pour tableau blanc qui vient remplacer tes feutres pour tableau de manière hyper efficace.

 


Long est le chemin

Je suis repartie de cet atelier avec de vraies mines d’or pour pouvoir développer encore mieux mon activité professionnelle de manière écoresponsable.

Surtout, ça m’a permis de faire le point et de mieux me rendre compte d’où j’en suis, et de tout ce que je peux encore mettre en place pour m’améliorer. Un vrai diagnostic, pour clarifier le chemin parcouru et me donner de nouveaux objectifs.

Je te donne donc RDV d’ici quelques mois pour un nouvel article Ecolo au boulot, qui te parlera des améliorations que j’aurai (j’espère) apportées d’ici là à ma gestion de la vie numérique, le domaine où j’ai le plus à progresser !

 


POUR FINIR

Et toi, comment t’informes-tu des actions que tu peux mettre en place pour être plus écolo dans ta vie professionnelle ?

Si tu veux participer à un atelier organisé par Léa, RDV sur la page Facebook de My Little Change pour être au courant des prochains événements !

Outre les ateliers ZD pour les pros, Léa organise sur Bordeaux des Afterworks Zéro Déchet et plein d’autres événements écoresponsables… où on mange toujours très bien 😉

4 commentaires

  1. Super intéressant, merci grande padawan ! Je repars avec 2 pépites :
    – imprimer peut être plus écolo que lire sur écran (à creuser pq c’était une idée bien intégrée chez moi…)
    – revendiquer fait aussi partie de la solution (je pense notamment à notre festival de ce week-end clairement orienté ZD, mais c’est tellement évident pour nous qu’on n’en a même pas parlé !)

    1. Merci Lidy ! Moi aussi j’ai été scotchée quand j’ai appris qu’imprimer pouvait être plus écolo que lire sur écran. Et j’aime beaucoup que Léa intègre dans les 5R le Revendiquer, moi aussi je trouve ça essentiel, surtout dans le cadre professionnel où la communication est importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *