Et si on écoutait l’énergie des saisons pour s’organiser ?

Par Lidy Zulke-Trokhatcheff, de La Petite Fourmilière

 

Cette semaine, c’est un article de Lidy, du blog de La Petite Fourmilière, que j’ai eu le plaisir d’illustrer, que j’ai envie de te partager.

Un article qui te parle de respect de soi et de ses rythmes, en fonction du cycle des saisons. Tout un programme en ce début du mois de mars, où on transite tranquillement vers les prémisses du printemps !

Quand on est un écoloentrepreneur, on est assez naturellement intéressé par ces questions de biorythme, et pourtant, comme tout entrepreneur, écolo ou pas, on a vite tendance au surmenage et à l’oubli de soi au profit de son projet. Peut-être encore plus quand on est un porteur de projet engagé, puisque le succès de son projet peut générer un impact utile pour la planète. 

Pour se rappeler que pour prendre soin des autres, il faut d’abord prendre soin de soi, des articles comme celui d’aujourd’hui, et en général tous les articles du blog de Lidy, font clairement du bien, comme une petite piqûre de rappel de temps en temps 😉

Je te parle d’écoloentrepreneur, parce que c’est mon cas et celui des personnes avec qui je travaille, mais bien sûr, ce genre de piqûre de rappel peut aussi servir à tous ceux qui ne s’écoutent pas assez. Au hasard, les employés sous pression, les parents débordés, les étudiants acharnés… 😉

Bonne lecture !


Et si on écoutait l’énergie des saisons pour s’organiser ?

Plus je chemine et plus j’aspire à agir avec les rythmes naturels. Les cycles bien visibles autour de moi, et également en moi si je me tais pour les écouter. Je sens bien que je ne suis pas dans la même énergie selon les saisons. Si j’ai longtemps ignoré ce mouvement, pour pouvoir être toujours à fond, avec une énergie linéaire, aujourd’hui ça n’a plus de sens pour moi.

Ca te parle aussi ? Je t’invite à explorer avec moi la relation entre les saisons et ton énergie.

 


Mieux se connaître, écouter son corps,
différentes approches complémentaires

Apprendre à mieux me connaître, à écouter les signaux que m’envoie mon corps, et faire des choix en conscience… c’est finalement ce qu’on expérimente avec la Communication Non-Violente (CNV), le yoga. Lorsqu’on s’intéresse à la médecine traditionnelle chinoise (MTC), à l’ayurvéda, à la chronobiologie, à la connaissance de nos cycles féminins… Ce cycle féminin dont je parle avec Camille Sfez, auteure du livre La puissance du féminin, dans une interview vidéo que j’aurai plaisir à te partager bientôt.

Je cite ici ces quelques exemples de pratiques qui peuvent nous aider, mais la liste est longue ! (n’hésite pas à partager tes ressources en commentaire si tu en recommandes !)

Ces approches, je les aime car elles me permettent d’être plus douce avec moi-même, moins en force, plus respectueuse de mon corps.
A avancer avec lui plutôt que contre lui. Parce qu’on a encore pas mal de temps à passer ensemble, lui et moi ! 😉

Je vois l’écoute de l’impact des saisons sur mon énergie comme une pièce du puzzle qui nous permet de vivre plus alignée. Je t’emmène explorer ça avec moi.


A chaque saison son énergie

Plus que de grandes vérités et un beau cours magistral, ce que je t’invite à faire, c’est explorer, expérimenter, être à l’écoute de ce qui se passe en toi selon les saisons.

Là où tu as envie de mettre de énergie. Si tu es davantage tournée vers l’intérieur, ou au contraire vers l’extérieur. Si tu aspires à l’action ou au contraire au repos.

Voici quelques propositions d’observation, à voir comment cela résonne en toi.

 

I. L’hiver

 


En hiver, les arbres n’ont plus de feuilles à alimenter, ils se concentrent se concentrent sur l’essentiel.
Ils sont en phase de régénération. Le livre La vie secrète des arbres parle très bien de cette phase de régénération, je trouve. Si tu n’as pas lu ce livre incroyable, je te conseille de le faire !

Une énergie de repos, tournée vers l’intérieur

>> Des pistes à explorer pour ton projet : Le temps de l’introspection ? De préparer tranquillement, en coulisses, de nouvelles actions ?

II. Le printemps

Au printemps, la nature renaît. Une énergie nouvelle permet aux arbres de bourgeonner de nouveau. La température augmente. Comme la luminosité, maintenant que les journée rallongent, invitant les animaux qui hibernent à se remettre en mouvement. Pour les jardiniers c’est le moment de se remettre en action, de planter les graines dont ils récolteront les fruits prochainement.

Une énergie d’action, tournée vers l’extérieur.

>> Des pistes à explorer pour ton projet : Le temps de lancer de nouveaux projets ? De nouer de nouveaux partenariats ?

III. L’été

En été, la chaleur, parfois écrasante oblige au ralentissement de nouveau. L’énergie du printemps a permis de relancer les floraisons. Désormais c’est au soleil (et à la pluie !) de faire son boulot.

Une énergie de repos, tournée vers l’extérieur, vers le soleil.

>>Des pistes à explorer pour ton projet : Le temps de ralentir le rythme, de prendre des vacances ? de se concentrer sur les actions les plus efficaces et utiles.

IV. L’automne

En automne, les températures baissent, la pluie est plus présente, invitant à se mettre à l’abri, au chaud. Les arbres perdent leurs feuilles, ils se libèrent du superflu pour se préparer à leur retraite hivernale. C’est aussi le temps des récoltes pour les jardiniers, le moment de faire des provisions.

Une énergie d’action, tournée vers l’intérieur.

>> Des pistes à explorer pour ton projet : Le temps de faire le bilan des actions passées ? de revoir son organisation pour préparer la suite ?


Et maintenant ?

A toi de voir comment ça résonne pour toi. Si cette approche t’intéresse, tu peux commencer par observer, de la manière la plus factuelle possible, comment tu te sens selon les saisons. Tu peux observer aussi l’incidence de la météo et notamment de la lumière et de la chaleur sur ton corps. Si tu tiens un journal, ça peut être le lieu pour noter ces observations. 😉

Tu peux aussi commencer, progressivement, à tester des petites adaptations dans ton emploi du temps, en fonction de la saison, de ce qu’elle évoque pour toi et de l’énergie dans laquelle tu te sens.

Moi, par exemple, je programme peu d’actions « extérieures » en hiver, par contre, au printemps… là, je sais que j’ai envie de rencontrer d’autres initiatives, de voyager, de lancer de nouveaux projets… Je sais aussi qu’en été, j’ai envie de voyager, mais en me sentant plus libre de passer du temps avec ma famille mes amis, ce n’est clairement pas la même énergie qu’au printemps. Et en automne, je sens clairement que « je rentre à la maison », et ça me fait du bien de voir ce que je garde, ce que je j’élague.

En tout cas, il n’y a pas UNE manière de faire. Et OUI, c’est possible de mettre en place un rythme qui s’adapte à ce qui est juste pour toi, selon ta situation. Ca peut amener à des choix important, de réorientation de son projet par exemple. Mais si c’est ce qui te redonne de l’énergie et si c’est important pour toi, elle est peut-être là, la priorité !

Qu’en penses-tu ?
Je serai ravie de lire tes commentaires.


POUR FINIR…

Comment je connais Lidy ? C’est elle qui m’accompagne depuis bientôt neuf mois, pour m’aider à développer mon activité d’illustratrice engagée. Ses conseils sont précieux, et tu entendras régulièrement parler d’elle sur le blog…

Tu peux retrouver Lidy sur son blog : https://lapetitefourmiliere.com/blog-3/

Et si tu penses qu’elle peut t’aider dans ton chemin d’entrepreneure engagée, c’est par ici !

 

Si tu veux voir un peu plus de mon travail, tu peux me retrouver ici :

http://liane-langenbach.com

• Page FB : https://www.facebook.com/liane.langenbach/

• Instagram : https://www.instagram.com/liane.langenbach/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *