Ecolo au boulot ?

Partie 2 : un atelier minimaliste, c’est possible ?

(Psssst… La première partie de l’article « Ecolo au boulot », c ‘est par ici !)

La caverne aux trésors ?

On entend souvent que les artistes et les créatifs sont bordéliques, et on imagine souvent l’atelier d’artiste comme une caverne d’Ali Baba débordant de matériel, toiles, papiers, oeuvres… Moi-même, j’ai longtemps rêvé d’avoir ce genre d’endroit,  et j’ai accumulé pendant longtemps plein de fournitures artistiques, sans avoir pour autant le lieu magique où les entreposer. Et honnêtement, sans m’en servir.

J’ai ainsi conservé très longtemps les kits de pinceaux et les tubes d’huiles qu’on m’avait offerts pour mes 15 ans. J’en ai 35 et je n’ai jamais peint à l’huile de ma vie. Mais je les avais, au cas où…

J’ai aussi récupéré et collectionné, en vrac : un kit de pyrogravure, un aérographe, des outils de sculpture (!), un pain de terre pour le modelage, des fusains, des pastels secs, des pastels gras, des gouaches, des acryliques, du papier origami et autres gadgets utiles pour le scrapbooking, des tonnes de carnets de croquis et de blocs de papier à dessin… Je vous laisse deviner ce que j’ai bien pu faire avec tout ça… Oui, c’est ça, RIEN. Je ne les ai jamais utilisés. Mais rien que de les avoir, je me sentais déjà un peu artiste.


Le grand chambardement minimaliste

Autant te dire que le Zéro Déchet et le minimalisme ont sacrément chamboulé tout ça. Il m’a fallu du temps : mes fournitures artistiques font partie des dernières choses que j’ai triées. Mais alors pour avoir trié, j’ai trié !

Il a fallu me rendre à l’évidence : les techniques que j’aime sont :

le dessin numérique

le crayon

le feutre

l’aquarelle.

Dans cet ordre-là, et basta. La liste est exhaustive. Je suis une gribouilleuse, pas une peintre. Encore moins une sculptrice. Et la scrapbookeuse en moi est restée à l’état embryonnaire.

Du coup, j’ai gardé quoi ?

Et ben comme annoncé plus haut, de manière logique, j’ai gardé :

mon ordi et mon iPad 

mes crayons (gris, couleur)

mes feutres à alcool

mes aquarelles.

– du papier brouillon, du papier layout (pour les feutres), du papier aquarelle.

– les pinceaux et autres outils utiles pour l’aquarelle.

Tout tient dans un sac ! Bon en vrai, je te vends un peu du rêve, tout tient dans un GROS sac, et pas n’importe lequel : le merveilleux sac pour artistes Etchr, que j’ai découvert sur le site de financement participatif Kickstarter, et dont je ne saurais plus me passer.

Le gros avantage, c’est que je suis hyper mobile et que je peux travailler de n’importe où, sans qu’il ne me manque rien. Et mon bureau est dégagé et n’accumule pas la poussière, ce qui est plutôt cool, car je ne sais pas toi, mais moi, je n’aime pas passer ma journée à mal respirer. D’ailleurs c’est marrant, mais je dis toujours « le bureau » et jamais « l’atelier », sûrement parce qu’il ne correspond pas à l’image que j’en ai (la caverne encombrée dont je te parlais au début).


Et le Zéro Déchet et l’écologie dans tout ça ?

La question qui se pose maintenant que je n’ai plus que ça comme matériel de créa, et sur laquelle je travaille encore, c’est comment optimiser tout ça, et surtout être un peu plus écolo et Zéro Déchet. Parce que les feutres par exemple, ça se jette. Et a priori, ça ne se recycle pas.

Voilà donc quelques solutions que j’ai adoptées, et les pistes que j’envisage pour la suite !

MATÉRIEL INFORMATIQUE

Te dire que l’informatique est écolo, c’est la meilleure blague de l’année. Mais comme j’en parlais dans mon premier article Écolo au boulot ?, les outils numériques sont indispensables dans mon métier, comme dans beaucoup d’autres. Je t’invite à aller lire le précédent article pour voir comment j’essaie de l’optimiser, et comment j’économise l’énergie du mieux que je peux.

Néanmoins, je me rends compte que mon processus de travail évolue beaucoup ces derniers temps, et depuis peu, j’envisage même de me débarrasser de mon ordi pour ne garder que mon iPad Pro, qui me sert de tablette graphique. Cette semaine par exemple, j’ai travaillé uniquement dessus, sans problème. Je pense que d’ici quelques mois, l’abandon total de mon ordi sera possible, notamment parce que les apps de création pour iPad sont de plus en plus performantes (merci Procreate et Affinity !), et parce que depuis la sortie d’iOS 11, l’iPad est devenu tout à fait compatible avec mes besoins en bureautique. Je l’ai simplement équipé d’un clavier, en plus du stylet que je possédais déjà.

Ça ne sera jamais vraiment écolo (et ce malgré les améliorations d’Apple en terme de recyclage ou les fermes de serveurs nourris aux énergies vertes), mais passer de deux machines à une seule, c’est déjà pas mal.

FEUTRES

J’ai changé de marque de feutres à alcool, pour acheter des Copic, qui sont rechargeables. Donc plutôt que de jeter un feutre quand il est vide, maintenant, j’achète la petite bouteille d’encre de la bonne couleur qui peut le recharger jusqu’à 15 fois !

1 feutre + une bouteille (emballage plastique) = 15 feutres, c’est pas encore Zéro Déchet mais ça s’en rapproche furieusement.

Y aurait-il une solution idéale ? Oui, arrêter de dessiner avec des feutres. Ou acheter des pinceaux à réservoir (en plastique tout de même) et les remplir avec de l’encre classique vendue en bouteille en verre (mais bouchon plastique) et créer moi-même mes mélanges de couleurs. Clairement, je ne suis encore prête ni à l’une ni à l’autre option, mais on ne sait jamais ! Je te tiendrai au courant de l’évolution ^^

CRAYONS

Je les achète à l’unité, sans emballage, pour ceux que j’utilise énormément, et en boîtier métal (avec un support plastique dedans) pour ceux que j’achète en lots.

Je n’ai envisagé aucune amélioration pour le moment. Le peu d’emballage qu’ils ont et leur durée de vie très longue y fait sans doute beaucoup. Mais j’avoue que je n’achète pas de crayons en bois et pigments naturels (je sais que ça existe, mais je n’ai jamais eu l’occasion d’en essayer). Il faut dire que je suis amoureuse de la marque de crayons à la cire que j’utilise, il faudrait vraiment que je sois convaincue par une autre marque pour en changer. On a tous nos petites habitudes et manies, moi je suis fétichiste de mes Prismacolor ^^

AQUARELLE

Là encore, je n’ai pas envisagé d’alternative, tout simplement parce que je n’ai encore pas eu besoin de racheter d’aquarelle. Oui, j’utilise toujours celles qu’on m’a offertes quand j’étais ado ! Comme quoi celles-là, j’avais bien fait de les garder « juste au cas où »… Idem pour les pinceaux qui vont avec.

PAPIER

Ça, c’est la prochaine étape à laquelle je vais m’atteler : trouver du papier écologique / recyclé pour l’aquarelle et le feutre. Je mettrai très prochainement à jour cet article pour te dire ce que j’ai trouvé !

Pour le reste (croquis) j’utilise toujours des feuilles de brouillon, récupérées auprès des potes et de tous ceux qui veulent bien m’en donner (si tu en as trop, contacte-moi, je suis preneuse !).

AUTRE MATÉRIEL

On a fait le tour de l’essentiel du matériel artistique que j’utilise. Ajoute à ça un taille crayon (métal), une règle (métal), un compas (essentiellement métal), des ciseaux (avec des poignées en plastique mais que j’ai depuis des années).

La dernière petite chose sur laquelle je dois m’améliorer, c’est la gomme. Elle dure longtemps mais n’est clairement pas écologique. Dès que j’aurai fini celle que j’ai actuellement, j’achèterai une gomme en caoutchouc naturel.


POUR FINIR…

Voilà, tu sais tout ! Et toi, comment as-tu fait pour réduire et améliorer ton placard créatif ? Tu sais, celui que tout le monde a, qu’on soit artiste professionnel ou pas ? À défaut d’un placard, on a tous au moins un tiroir qui remplit cette fonction quelque part chez soi. Si si, souviens-toi, celui qu’on n’ouvre qu’à la période des fêtes ou avant un anniversaire quand on veut faire un joli emballage cadeau ou écrire une carte de vœux avec le stylo à paillettes qui est justement dans ce tiroir…

D’ailleurs, ce sera sûrement l’objet d’un prochain article : Noël Zéro Déchet (aïe, ça va piquer !)

Tu as aimé cet article ? Merci de partager, commenter ! J’attends tes remarques et idées pour un futur article illustré !

Si tu veux plus d’infos sur le Zéro Déchet, va voir le livre de Béa Johnson, qui est absolument fantastique et te dira tout ce que tu as besoin de savoir.

Si tu veux voir un peu plus de mon travail, tu peux me retrouver ici :

http://liane-langenbach.com

• Page FB : https://www.facebook.com/liane.langenbach/

• Instagram : https://www.instagram.com/liane.langenbach/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *